mardi 24 novembre 2015

Extrait du livre « La Rose retrouvée » de Serdar Özkan


C’est une folie de haïr toutes les roses
parce qu’une épine vous a piqué,
d’abandonner tous les rêves parce que l’un
d’entre eux ne s’est pas réalisé,
de renoncer à toutes les tentatives,
parce qu’on a échoué…
C’est une folie de condamner
toutes les amitiés, parce qu’une d’entre elle
vous a trahi, de ne croire plus en l’amour,
juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle,
de jeter toutes les chances d’être heureux,
juste parce que quelque chose n’est pas allée
dans la bonne direction… Il y aura toujours
une occasion, un autre ami, un autre amour,
une force nouvelle car, pour chaque fin,
il y a toujours un nouveau départ.



Anonyme.