mardi 24 novembre 2015

Extrait du livre « La Rose retrouvée » de Serdar Özkan


C’est une folie de haïr toutes les roses
parce qu’une épine vous a piqué,
d’abandonner tous les rêves parce que l’un
d’entre eux ne s’est pas réalisé,
de renoncer à toutes les tentatives,
parce qu’on a échoué…
C’est une folie de condamner
toutes les amitiés, parce qu’une d’entre elle
vous a trahi, de ne croire plus en l’amour,
juste parce qu’un d’entre eux a été infidèle,
de jeter toutes les chances d’être heureux,
juste parce que quelque chose n’est pas allée
dans la bonne direction… Il y aura toujours
une occasion, un autre ami, un autre amour,
une force nouvelle car, pour chaque fin,
il y a toujours un nouveau départ.



Anonyme.

mardi 17 novembre 2015

Attentats à Paris : 13 novembre 2015 > article à l'intention RTL-TVI


La France est en guerre. Puisque nous affirmons être solitaires de la France, nous avons le droit et le devoir de résister à la menace que ces terroristes imposent à la France comme à notre pays. Oui, nous sommes en guerre. N'acceptons pas que les terroristes qui sont sur notre pays soient excusés par des islamologues. Nous l'avons dit, nous sommes en guerre : déclarons là ! Nous n'avons pas à tendre l'autre joue. Les politiciens – de quelques bords fussent-ils – qui penseraient le contraire seraient coupable d'un déni de justice. Défendons-nous contre les terroristes, sans oublier qu'il sera malaisé de lutter contre des gens qui sont formés pour s'exploser sans combattre. L'intégration de tout étranger qui ne respecte pas nos façons de penser pour mettre sa façon de voir au service de l'invasion de nos pays n'est pas possible. Laisser des terroristes faire de la commune de Molenbeek – qui ne sera pas la seule ! – un endroit pour satisfaire leurs désires de guerre, un endroit montré par nos voisins, c'est impossable ! Soyons lucide ! À situations eceptionnelles, mesures exceptionnelles ! Interdisons les points délicats, déclarons l'état d'urgence, comme nos voisins français. Il ne faudra pas, si nous ne le faisons pas, nous étonner que Molenbeek ne soit pas la seule commune où se réuniront les terroristes. Si le niveau 4 est décrété : tant mieux, mais est-ce assez pour défendre notre pays contre l'envahisseur ? N'attendons pas, comme en 40, que l'Amérique soit encore la seule à pouvoir nous sauver : cette fois, contre l'état islamique !